Qui suis-je?
Palindrome
Ce que j'ai fait
Maintenant

À 16 ans, Michelle Courchesne traversait l’océan pour aller vivre à Paris et s’astreindre aux caprices et au génie d’Étienne Decroux qui lui enseigna le grand art du mime corporel ainsi qu’il l’avait déjà fait pour Jean-Louis Barreault et Marcel Marceau.  Là, elle buvait les paroles du maître lors de ses conférences, le vendredi soir, alors que Decroux faisait renaître son vieil ami Antonin Artaud, réanimait la beauté de la forme d’une main ou, de sa voix de basse, rugissait l’importance de s’astreindre à la répétition inlassable du sublime.

Pendant les deux ans où Michelle Courchesne séjourna dans la ville lumière, elle fréquenta tous les cirques, s’abreuvant d’art équestre et de voltige chez les Gruss, s’émouvant de rire devant les grands duos clownesques encore actifs, devenant une habituée au Cirque d’hiver où elle passait tous ses samedis soir à s’ébahir devant « the greatest show on earth ».  Michelle Courchesne créa, avec Linda Beeneau, un duo de clowns qu’elle présenta sur le parvis de Beaubourg, entourée des éclateurs de chaînes et des enfants perdus.

De retour à Montréal, à 18 ans, elle s’enrôla dans l’aventure du théâtre avec trois camarades de L’École de mime pour former Mime Expresso, une compagnie de théâtre gestuel qui créait des spectacles pour, ce qui fut alors une grande vogue, les cafés-théâtres.  C’était le début de 15 ans de théâtre qui s’achevèrent avec le point d’exclamation d’une maîtrise en art dramatique à l’Université du Québec à Montréal.

Depuis, elle enseigne et elle écrit.

Curriculum vitae
Évènements
PORTFOLIO

Premières lignes...

Encore plus
Coordonnées
    • Facebook Social Icon

    © Michelle Courchesne. Créé avec Wix.com