Plein de vide

28/12/2016

Promenade dans les rues pour chauffer ma couenne au soleil d'hiver.  La librairie du coin offre ses trésors à qui sait ouvrir ses pages.  Rien à faire sinon respirer l'air froid.  Rien à faire sinon regarder le ciel s'allonger sur le trottoir, prolongeant les ombres des passants jusqu'au prochain coin de rue.  On tourne la page.  L'année commence bientôt.  

 Je laisse derrière les épreuves et les larmes.

 

La beauté respire la lenteur du temps

Immobile

 

Échouant à tout comprendre

 

Comprenant qu'il n'y a que maintenant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos: Michelle Courchesne

Partager sur Facebook
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags