Ce collier

7/4/2019

Nous sommes tous liés, à ce qu'il paraît.  Tous liés les uns aux autres, par familles interposées, par amitiés qui reviennent au détour, par croisements qui s'enfilent et se recoupent.

Pourquoi tant de solitude alors?  

Pourquoi cette sensation d'être coupée du reste du monde?  

Isolée.  Recluse.  Solitaire.  

 

Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours ressenti ce besoin d'isolement, pour mieux revenir à la source, au coeur de l'existence, pour prendre une pause qui offre le recul, la vision d'ensemble.

 

Joie de cette solitude et joie du retour vers l'autre, les autres qui sont le lien, le maillon, le reflet.  Ceux par qui l'énergie se charge par la présence, l'attention à ce qu'ils vivent, par l'échange, le partage.

 

Mes ami.e.s et moi, nous aimons nous prendre dans nos bras et nous serrer longuement.  C'est une façon silencieuse et chaleureuse de se remercier.  Merci d'être dans ma vie ensoleillée ou grise.  Merci de venir vous assoir autour de ma table.  Merci d'écouter, de parler, de chanter, de rire, encore et encore.

 

 

Lorsque reviennent les jours de visite, l'éternité recommence.

 

 

 

"I say a little prayer for you"

Aretha Franklin

 

 

 © Texte et photos de Michelle Courchesne

Partager sur Facebook
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags